7 CLES POUR REUSSIR SA COMMUNICATION INTERPERSONNELLE EN SITUATION DE VENTE.

 7 CLES POUR REUSSIR SA COMMUNICATION INTERPERSONNELLE EN SITUATION DE VENTE.

Vous ne vendrez efficacement en face à face que si vous maitrisez la communication interpersonnelle. Nous sommes tous des vendeurs, la négociation fait partie du processus de vente. Le processus de vente s’articule autour de la communication interpersonnelle, c’est-à-dire un échange entre deux protagonistes, et il nous arrive souvent de nous mettre en difficulté face à :

  • un entretien de vente,
  • un entretien d’embauche,
  • une négociation d’augmentation de salaire,
  • une occasion de décrocher un contrat de partenariat important,
  • une réconciliation avec notre conjoint(e),

Bref, c’est souvent embarrassant de s’imaginer qu’on peut échouer et perdre le sésame. Il n’est pas évident de réussir sans préparation.

Réussir sa communication interpersonnelle demande donc une préparation au préalable. Au cours de cette préparation, vous devez maitriser un certain nombre de clés auxquelles on n’y pense pas souvent !

Je vous livre 7 clés magiques qui feront décrocher votre prochain sésame.

  • La cible ; vous devez connaitre votre cible, c’est-à-dire le l’interlocuteur avec qui communiquer. Que ce soit un nouveau client à rencontrer, votre patron, votre conjoint(e) ou toute autre personne avec qui vous devez vous confronter à cet exercice. Prenez la peine de connaitre quelques traits de personnalité de votre interlocuteur pour réduire le risque d’échec…
  • Le lieu ; Tout les endroits ne sont pas favorables pour assurer un bon dialogue, selon le type de rencontre, vous devez apprendre à connaitre les lieux qui sont les mieux indiqués, vous ne pouvez pas engager une réconciliation dans la rue ou à la fête, vous ne pouvez pas parler d’augmentation de salaire à votre patron dans les couloirs, vous ne pouvez pas engager un vrai entretien de vente avec un Responsable d’entreprise au lieu des funérailles, prenez donc le soin de choisir le cadre le mieux indiqué.
  • Le moment ; Savez-vous à quel moment vous pouvez être accueilli dans un bureau, à quel moment par votre patron peut vous accorder de son temps, vous devez le savoir toutefois avant de vous engager, il vaut mieux prendre même 3 rendez-vous avec l’assurance de dire tout ce que vous pensez au lieu de vous précipiter pour faire du ridicule…
  • Le timing ; Pour être efficace, une communication doit être chronométrée, imaginez-vous un spot publicitaire de plus de 3 minutes, vous risquerez ne pas aller au-delà de 2 minutes pour le suivre, rassurez-vous de négocier le temps nécessaire pour réussir votre communication, s’il est long, il est long, vous risquerez de vous éloigner du sujet, S’il est trop court, votre protagoniste risque ne pas bien percevoir ce que vous voudrez dire…
  • Les mots ; Chaque mot que vous utilisez a un sens et celui qui le reçoit peut faire son interprétation. Imaginez le niveau de compréhension de votre vis-à-vis,adaptez chaque mot à la compréhension de votre vis-à-vis, adaptez votre style en vous rassurant qu’il le perçoit tel que vous le souhaitez sans qu’il se fasse une déformation de sens de vos mots.
Apprenez à formuler les phrases qui poussent votre interlocuteur à vous accorder suffisamment son attention.
  • L’empathie ; Se mettre à la place de l’interlocuteur est un exercice capital en communication interpersonnelle. L’empathie vous permet d’imaginer un ensemble de questions qui peuvent vous être posées par votre interlocuteur, répondez à ces questions avant de vous confronter, cela facilitera l’échange.
  • L’écoute active ; Evitez de faire le monologue, après avoir exposé votre idée, prenez la peine d’écouter votre interlocuteur, car l’entretien de vente est un moment d’échanges entre 2 individus, et non un moment où vous tenez à imposer votre idée, laissez à votre interlocuteur une marge de manœuvre pour lui montrer qu’il est important et que vous avez de la considération pour lui/elle.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.